_modèle-vignoble

Morbi leo risus, porta ac consectetur ac, vestibulum at eros. Vivamus sagittis lacus vel augue laoreet rutrum faucibus dolor auctor. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Morbi leo risus, porta ac consectetur ac, vestibulum at eros. Vivamus sagittis lacus vel augue laoreet rutrum faucibus dolor auctor. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean eu leo quam. Pellentesque ornare sem lacinia quam venenatis vestibulum. Nullam id dolor id nibh ultricies vehicula ut id elit. Praesent commodo cursus magna, vel scelerisque nisl consectetur et.

Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Donec sed odio dui. Cras mattis consectetur purus sit amet fermentum. Aenean eu leo quam. Pellentesque ornare sem lacinia quam venenatis vestibulum. Nulla vitae elit libero, a pharetra augue.

Domaine de Mellemont

Pierre Rion, ingénieur civil, Thorembaisien d’adoption, passionné de vin depuis toujours, s’est un jour dit que l’aventure et en tous cas le challenge en valait la peine. C’est ainsi que les 100 premiers pieds de vigne alsaciens ont été plantés en ce village brabançon au printemps 1991. Une rencontre avec le regretté Charles Henry, viticulteur à Liège a été le détonateur de la suite …

La culture de la vigne (pour le vin) en Belgique n’est pas nouvelle. Au Moyen-âge chaque localité possédait ses vignes et son vignoble.

Rendue plus délicate en raison d’un climat moins favorable au 17ème siècle, la bière s’est imposée comme boisson. La vigne a pratiquement disparu de nos régions aux 18 et 19ème siècles, Napoléon Ier a joué le protectionnisme…

Seuls quelques endroits de la vallée de la Meuse (Huy) ont conservé cette culture devenue anecdotique jusque début du XXeme siècle. Après la deuxième guerre mondiale, cette culture s’est maintenue dans la région d’Overijse pour ses produits « de table » qui s’adressaient alors à une clientèle amateur d’une grappe de « Léopold » ou de « Royal ».

La viticulture de plein air a pris un nouvel élan en Wallonie début des années soixante et l’on compte aujourd’hui plusieurs petits vignobles d’amateurs disséminés partout en Wallonie dont les plus connus à Torgny, Trazegnies, Huy.

Durant les années septante, ce renouveau viticole gagne le Brabant flamand. Dans le Payottenland une nouvelle région viticole s’est recréée dans les années quatre-vingt qui a débouché sur une appellation contrôlée en 1998.

Pierre Rion, ingénieur civil, Thorembaisien d’adoption, passionné de vin depuis toujours, s’est un jour dit que l’aventure et en tous cas le challenge en valait la peine. C’est ainsi que les 100 premiers pieds de vigne alsaciens ont été plantés en ce village brabançon au printemps 1991. Une rencontre avec le regretté Charles Henry, viticulteur à Liège a été le détonateur de la suite. C’est parce qu’un beau jour de 1993, Pierre et ses deux amis voisins Etienne Rigo, agriculteur et François Vercheval fervent vinificateur de fruits, ont goûté chez ce précurseur des vins d’une telle qualité que le trio a été convaincu que la Belgique pouvait aussi être un pays de vrais vignerons…

Ils sont ainsi passés à la vitesse supérieure en s’associant et en plantant 1.800 pieds en 1994 pour passer à 3.400 en 1995, faisant ainsi alors de « Domaine de Mellemont » le plus grand vignoble du Brabant Wallon. Deux critères guident le choix du cépage à planter en Belgique : la précocité et la résistance aux maladies.

Château de Bioul

« Logé au cœur du Château familial, les valeurs d’amour, de solidarité et de respect sont au cœur de notre fabuleux projet viticole. 

L’essentiel, c’est de savourer l’instant présent. Au détour d’une visite, d’une dégustation de nos cuvées ou encore d’un séjour, nous nous engageons à vous faire passer un moment magique entre la vigne et le vin, l’histoire et l’avenir. »

Slogan

« Logé au cœur du Château familial, les valeurs d’amour, de solidarité et de respect sont au cœur de notre fabuleux projet viticole.

L’essentiel, c’est de savourer l’instant présent. Au détour d’une visite, d’une dégustation de nos cuvées ou encore d’un séjour, nous nous engageons à vous faire passer un moment magique entre la vigne et le vin, l’histoire et l’avenir. »

Andy et Vanessa

Coordonnées

Place Vaxelaire 1 – 5537 Bioul
+32 71 79 99 43
info@chateaudebioul.com
www.chateaudebioul.be

Où trouver les vins ?

  • Château de Bioul (www.chateaudebioul.be) vend ses vins en ligne, avec enlèvement au Château toute la semaine aux heures de bureau (les horaires de la boutique ne sont pas encore fixés pour le weekend) ou avec livraison à domicile (prix selon les quantités).
  • Mig’s World Wines, chaussée de Charleroi 43, 1060 Bruxelles, www.migsworldwines.be
  • John Collijs Oeno Belgium, 0470 629 160, www.lesvinsbelges.be
  • D’Ici, chaussée de Marche 940, 5100 Naninne (Namur), www.d-ici.be
  • Le Comptoir des vignerons belges par Popsss, chaussée de Boondael 550, 1050 Bruxelles, www.popsss.com

Philosophie

Une philosophie environnementale

Notre « savoir-faire » est basé sur le respect de la nature et de la tradition.

Comme tout passionné, nous voulons le meilleur : le meilleur raisin dans les meilleures conditions pour un meilleur environnement.
Le vignoble est implanté sur les meilleurs coteaux de Bioul. Ceux-ci sont de nature argilo-calcaire et sont traversés par une plaque de schiste carbonifère. La composition du sol, l’écoulement des eaux et l’exposition sont autant d’éléments qui participent à la notion de terroir de Bioul. Chaque parcelle est travaillée, non pas systématiquement, mais en fonction de ses besoins.
Un enherbement canalisé, des haies, des rendements faibles, un potager perdu, des ruches au cœur des vignes, des perchoirs pour les rapaces … sont un éventail des démarches que nous avons mises en pratique pour développer la biodiversité. Celles-ci nous garantissent un raisin riche en arômes, sans résidus de pesticides et d’une typicité unique et exceptionnelle !

Histoire

Un vignoble chargé d’histoire et fier de son patrimoine !

Un patrimoine

Du XIème siècle à nos jours, le Domaine du Château de Bioul connaîtra fortunes diverses. Il fût le témoin de plusieurs guerres et passa entre de nombreuses mains. Délabré sous l’occupation de la famille Jauche qui l’hypothèque pour faire face à ses difficultés financières, il sera brûlé en 1554 par les troupes du Roi de France Henri II, à la suite de quoi la famille de Brandebourg fera évoluer l’historique château féodal en un manoir résidentiel prestigieux.

Quelques siècles plus tard, François Vaxelaire, originaire de Wiesembach en Lorraine, arrive en Belgique, où il fonde les grands magasins « au bon marché ».
Il commence par louer le Château de Bioul en 1896, puis l’acquiert en 1906 et fait réaliser de grands travaux d’aménagement.

Une famille, une devise : « In Arduis Constans »

Aujourd’hui encore, la famille Vaxelaire occupe les lieux et veille à sa préservation. Ce sont leur Armes et Devise que vous trouverez au-dessus du porche :

« In Arduis Constans » – Ténacité dans l’adversité

Une passion pour le vin

L’idée de reprendre un vignoble était un rêve qu’Andy et Vanessa gardaient pour leurs vieux jours. Lorsqu’ils ont découvert le vin belge, tout a basculé !
Ils ont quitté Bruxelles pour s’installer dans le château familial et quelques mois plus tard, ils plantaient leurs premières vignes au cœur du « Vignoulle », un lieu-dit au passé viticole.

Aujourd’hui, les 11 hectares de vignes font revivre les coteaux d’autrefois. C’est au cœur de ce patrimoine unique que tous les vins sont élaborés et élevés au fil des saisons: Johanniter, Muscaris, Pinotin…
Les cépages ne vous sont pas familiers ? Ils rappellent le Riesling, le Muscat ou encore le Pinot noir mais sont naturellement résistants aux maladies fongiques qui peuvent entraîner des pertes totales de récolte (mildiou, oïdium). De plus, ils sont parfaitement adaptés aux climats septentrionaux et permettent d’éviter les produits chimiques.

Et en 2020, le vignoble reçoit la certification Bio.

Vins

Vins effervescents.  BL

Brut de Bioul

Crémant Blanc de Blanc Brut

Particularité

Nous avons choisi les cépages Bronner et Johanniter, rappelant le riesling, pour élaborer cette cuvée blanc de blancs. C’est un travail précautionneux associé à un élevage sur latte de 9 mois minimum qui garantissent la finesse des bulles de Bioul et la délicatesse des arômes.

Accords “Mets & Vin”

Le Brut de Bioul sera idéal à l’apéritif avec des toasts de poissons légèrement fumés (saumon, truite, anguille) et tarama, des huitres, des crudités accompagnées d’une sauce au fromage blanc, de foie gras d’oie au naturel.

Dégustation

Une robe argentée scintillante, des arômes délicats de fruits à chair blanche et toujours cette grande finesse qui caractérise les vins du Château de Bioul.

A découvrir !

Cépages(s) Johanniter, Bronner
T° de service Servir entre 8 et 10°C
Degré d’alcool 12% VOL