Se former à la viticulture

La première promotion de la formation en alternance au métier de « viti-viniculteur » s’achève à la rentrée prochaine, même si elle a elle aussi été chahutée par le coronavirus.

Dispensée par les centres IFAPME de Villers-le-Bouillet et de Perwez, cette formation permet en deux ans de maîtriser les étapes viticoles, soit la culture de la vigne, la récolte du raisin, la fabrication du vin, son conditionnement jusqu’à la vente des produits. Le diplôme est reconnu par la Communauté française.

Des cours théoriques de près de 800 heures en deux ans sont complétés par deux stages pratiques de 250 heures en entreprise. Accessible aux détenteurs d’un CESS (études secondaires supérieures), cette formation offre également des débouchés dans le négoce de vins. Coût annuel : 365€.

A partir de septembre, l’IFAPME lance une seconde formation dans le secteur : « Ouvrier viticole ».

Selon le descriptif de cette nouvelle filière : « L’ouvrier viticole travaille dans un domaine viticole. C’est un technicien de la vigne qu’il cultive et entretient avec soin dans un objectif qualitatif et quantitatif de production de vin. »

Toutes les infos sur www.ifapme.be

Une réflexion sur « Se former à la viticulture »

  1. Ping : Newsletter 1

Les commentaires sont fermés.