Mise en avant

Newsletter 24

Portraits de vignerons (2)

Suite de nos portraits avec quelques domaines en province de Liège et de Namur: le Domaine des Hêtres, le Vignoble de Doriémont, le Domaine Vins des Cinq – XXV et le Vignoble des Trois Rois. On vous emmène faire un tour dans leurs vignes…

Des asperges au vin : le Domaine des Hêtres

Située à Rosoux en Hesbaye dans une ancienne distillerie, la Ferme des Hêtres a été rachetée par la famille Goffin dans les années 1960. Elle est à présent exploitée par les petits-enfants Alexandre et Nicolas, qui ont repris l’affaire en 2022, sous l’œil attentif de leurs parents Anne-Catherine et Jules-André.

Ici, on produit surtout des pommes, des poires, des cerises, des prunes, des noisettes et des asperges sur 110 hectares, mais aussi du vin. Les premiers essais de viticulture se font au début des années 2000 par Jules-André avec des cépages résistants (du Regent surtout), et le virage se fait en 2015, cinq ans après l’arrivée sur l’exploitation de Nicolas.

Celui-ci délaisse les premières variétés au profit des variétés classiques et aménage un premier chai en vue d’assurer toute la chaîne de production, y compris pour les mousseux.

Pour accompagner les asperges vertes de la ferme, l’équipe plante tout d’abord du Muscat, puis du Chardonnay et trois Pinots (blanc, gris et noir). La gamme propose désormais un Muscat sec, un Chardonnay et deux Pinots noirs élevés en cuves inox ou en fût de chêne, ainsi que trois vins mousseux élaborés selon la méthode traditionnelle : un Blanc de blancs, un Rosé et un Brut issu d’assemblage. Mais elles ne seront disponibles qu’à partir de juin 2024.

L’activité vitivinicole du Domaine des Hêtres se déploie sur cinq parcelles autour de la ferme, pour un total de 7,5 hectares de vignes. En 2023, la récolte se situait autour de 450hl dont 80% ont été  convertis en vins effervescents (Brut sans année, Blanc de Blancs, Blanc de Noirs). Cette production croissante a en outre nécessité la création d’un nouveau chai de 800m2  équipé d’une presse de 8.000kg où les grappes sont pressées entières et de gyropalettes.

Nicolas s’est associé avec un nouveau partenaire qui entrera prochainement en fonction et qui fournira des prestations à façon. A moyen terme, un gîte sera également aménagé cours d’aménagement et des circuits de promenades seront organisés.

Tous les vins et jus de raisin sont en vente directe sur place. Une boutique est également accessible le samedi de 9h à 12h, elle est ouverte tous les jours pendant la saison des asperges.

Une « Fête du Champagne » (avec des vignerons de Verzenay) et des bulles belges est prévue les 18 et 19 mai prochains : 5 à 10.000 personnes sont attendues…

Infos : www.domainedeshetres.com

 

Biodynamie et œnotourisme
au Vignoble de Doriémont

Ils sont peu nombreux en Belgique à être certifiés en biodynamie, mais le vignoble de Doriémont a souhaité se confronter à cette réalité, pas toujours simple chez nous. Certifié bio en 2021, puis en biodynamie depuis le 5 septembre 2023, le vignoble ne compte qu’un seul hectare mais il devrait être agrandi dans les prochaines années.

Le début de l’aventure remonte à 2017, lorsque Colienne Demain et Simon-Pierre Sclipteux acquièrent un terrain de cinq hectares à Gochenée, en province de Namur, pour y construire leur lieu de vie. Mais, avant de commencer la construction, le couple planta un hectare de vignes, Chardonnay et Pinot noir, ainsi qu’un verger.

Le vignoble est avant tout une idée de Simon-Pierre, métallo de profession, qui souhaitait « se ressourcer » après le travail. Son épouse Colienne, ingénieure civile, venait quant à elle de créer une start-up qui propose des lampes frontales alimentées par l’énergie de celui qui la porte.

Débutant tous deux dans la viticulture, Colienne suit en France la formation en biodynamie de Vincent Masson, suit aussi les cours de dégustation de Philippe Berger au CEFOR et échange sur les pratiques avec les responsables de La Falize et grâce à François Van Pachtenbeke (Oze le Vignoble) qui la conseille pour la vinifcation.

Les vignes étant toutes jeunes, une seule bouteille a été produite en 2021 (!), mais près de 250 la vendange suivante. En 2023, le résultat est plus important et a permis de produire un peu plus de 400 flacons de Chardonnay tranquille.

Les bouteilles ne devraient pas être difficiles à vendre, car le couple propose, sur une partie de leur terrain,  « La Tiny de Doriémont », une roulotte insolite de 21m2, avec lit king size et vue panoramique. « Imaginer, expliquent-ils, puis créer un havre de paix pour se ressourcer dans un cadre naturel était notre souhait le plus précieux. Grâce à l’aide d’un menuisier expérimenté, nous avons pu réaliser ce rêve, que nous partageons aujourd’hu, le temps d’un week-end ou davantage. » Décidément, l’œnotourisme se développe bien en Wallonie !

Infos : page Facebook pour le vignoble ou latinydedoriemont.be

La vue plongeante de XXV

Variétés classiques et gîte :
le Domaine XXV – VINS DES CINQ

Pratiquant également l’œnotourisme : le domaine XXV ou Vins des Cinq est situé à Couthuin (Heron), entre Namur, Liège et Huy. Son nom étrange renvoie en fait aux cinq frères et sœur de la famille Grégoire (Dominique, Denis, Renaud, Damien et Jérôme) qui décident en 2017 d’acheter un terrain de 20 hectares, dont 15 de terres agricoles, au cœur du massif forestier de 100 hectares transmis par leurs parents.

A l’époque, la petite bande ne savait encore que faire de cet espace et ne se doutait pas que leur vie allait s’accélérer avec le développement d’un vignoble, mais l’idée arrive rapidement sur le tapis (végétal).

Après avoir fait effectuer des analyses de sols et pris des conseils en Belgique et en France, les Cinq optent pour les cépages de type Vitis vinifera et pour l’agriculture bio dès le départ. Ni désherbant chimique, ni pesticide ni aucun engrais chimique ne sont utilisés dans le vignoble : toute l’agriculture biologique, et rien que l’agriculture biologique.

La plantation des différentes variétés s’est faite en plusieurs phases depuis 2018 : Chardonnay, Pinot gris, Pinot meunier, Pinot noir et Müller-thurgau. La surface totale actuelle est de 8ha et déjà se dessine le projet de 1,5 ou 2ha de plus en 2026, en biodynamie cette fois, juste évolution des choses.

Embouteillage du rosé Primesautier le 6 mars dernier.

Souhaitant mettre toutes les chances de leur côté, les Grégoire ont fait appel aux conseils du  Cabinet français Derenoncourt Consultants qui conseille également le Vignoble des Trois Rois à Oupeye (voir ci-après).

Dominant la propriété, une ancienne fermette qui tombait en ruines a été transformée en un double gîte très moderne, de 3 et 5 chambres (4 et 8 lits), pouvant accueillir 4, 8 ou 12 personnes. Plusieurs sentiers de randonnées privées ont également été aménagés dans les bois environnants. Les itinéraires sont disponibles sous forme plastifiée dans les deux gîtes.

Enfin, une dizaine de panneaux didactiques ponctue la promenade et permet aux visiteurs de découvrir les richesses du lieu. Réservations via xxvhouse.be ou les sites de locations touristiques en ligne.

Infos : www.xxv.be

Le vignoble des Trois Rois

Des pommes, des poires et des raisins
au Vignoble des Trois rois

Incarnant la troisième génération d’une famille d’arboriculteurs (45ha de poiriers et 5 de pommiers), Samuel Deuse possède des terres juste à côté de certaines parcelles de Vin de Liège. Impressionné par le dynamisme de cette coopérative, il décide de se lancer lui aussi dans la viticulture en plantant à partir de 2021, 8.5 hectares de vignes à Hermée et à Visé (sur le lieu-dit des Trois Rois), le projet étant d’atteindre 12ha d’ici 2026.

Originalité du projet, Samuel a opté pour cinq variétés résistantes (Solaris, Muscaris, Cabernet cortis, Souvignier gris, Johanniter), mais auxquelles il a ajouté du Chardonnay.

Ne pouvant s’occuper à la fois des arbres fruitiers et des pieds de vignes, Samuel Deuse a confié le suivi de ses cultures et l’élaboration de ses vins aux conseillers du cabinet de Stéphane Derenoncourt qui se disent conquis par le projet. Les premières bouteilles sont sorties début 2023, et répondent aux espoirs du jeune vigneron.

Extrait de la page Facebook de Samuel

Cinq cuvées sont actuellement en vente sur le site du domaine: quatre blancs (dont L’Aube, tout récemment) et un rosé. Des bulles de Johanniter et de Souvignier gris devraient être disponibles pour 2025. Quant au rouge, il sera élaboré à base de Cabernet cortis, mais il doit encore grandir un peu…

Enfin, grâce à un “crowdfunding en contrepartie”, Samuel et son épouse Marie ont recueilli l’an dernier les fonds nécessaires à l’aménagement d’un chai sur la parcelle de Hermée, permettant au domaine d’être désormais autonome. Plus d’infos sur le site du vignoble : vignoble3rois.be

Textes : Marc Vanel – 17/3/24

A LIRE AUSSI…

L’AVW en visite à la Tonnellerie de Champagne avec Barwal

Le Cellier de Perwez au service des viticulteurs wallons

A votre agenda en avril

 

« Succès des vins belges: une conséquence inattendue du dérèglement climatique fait le bonheur des vignerons » vu par RTL

https://www.rtl.be/actu/belgique/societe/succes-des-vins-belges-une-consequence-inattendue-du-dereglement-climatique-fait/2024-04-21/article/660677?utm_source=Inscription+newsletter&utm_campaign=882ac598f2-EMAIL_CAMPAIGN_2017_03_01_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_f9d5c9c6e3-882ac598f2-144941037&mc_cid=882ac598f2&mc_eid=f32650d79f

A votre agenda en avril

6-7/4 : 1re Foire aux vins belges à Silly

Deux journées de découverte des produits locaux qui se dérouleront dans l’Orangerie du Château de Thoricourt à Silly. Cette foire sera agrémentée de producteurs locaux de fromages et charcuterie.

    • Samedi 6 avril : 10h à 19h avec repas mets-vins (50€) à 19h30
    • Dimanche 7 avril : 10h à 18h

A Ostiches, près de Ath, Adrien Degavre, membre AVW, a planté en 2020 un peu plus de deux hectares de cépages classiques sur un terrain de la ferme familiale. Les premières bulles du Domaine Degavre sont sorties l’an dernier et le résultat est bluffant. Il sera mis à l’honneur lors de cette 1re Foire aux vins belges d. Infos: Facebook.

L’adresse : Château de Thoricourt, rue de Silly B-7830 Thoricourt (Silly) • Entrée : 5€ (verre + catalogue) – Repas 50€ • Une organisation du Convivium Slow Food “Les Saveurs” de Silly.

Infos : lessaveursdesilly.be

Le Château d’Acoz

13-14/4 – Salon Bulles et vins wallons

Situé au milieu d’un parc composé de jardins, d’étangs, de bois et de collines sur l’entité de Gerpinnes, le prestigieux Château d’Acoz accueillera un salon consacré aux vins effervescents et tranquilles de Wallonie qui seront présentés par Sandrine Dans, Eric Boschman et Gerald Watelet.

L’entrée, au tarif de 7€, comprend un verre de dégustation, un voucher d’une valeur de 1€ et un goodies bag qui sera distribué aux premiers participants de chaque jour. • L’horaire : samedi 13 avril de 12h à 20h et dimanche 14 avril de 10h à 18h. Infos : rsi-gerpinnes.be

21/4 : violoncelle et vins

Tous deux Namurois, le violoncelliste Pierre Fontenelle et la vigneronne Jeanette van der Steen, propriétaire du Château Bon Baron, s’associent pour vous faire vivre une expérience musicale inédite. Vous dégusterez en effet sept vins du vignoble « Bon Baron » soigneusement sélectionnés pour s’accorder aux sept pièces interprétées par Pierre Fontenelle (professeur de violoncelle à l’IMEP, Namurois de l’année en 2020 et lauréat de nombreux prix internationaux).

Durant deux heures, le gustatif rencontrera l’auditif avec cette parfaite harmonie entre vin et musiques classique, folk et contemporaine. Ce concert se tiendra au cœur du domaine de Terra Nova, au Hangar aux affûts. Le même événement se répétera les dimanches 19/5 et 1/9, à 11h également.

Réservation obligatoire, en ligne sur www.oltadelle.namur.be, prix 40€/personne, interdit aux moins de 18 ans. Départ du Centre du Visiteur Terra Nova.