17ème Concours du Meilleur vin belge organisé par la VVS

 

La 17e édition du Concours du Meilleur vin belge s’est tenue ce 15 septembre 2021 à Bruges. Six domaines wallons gagnent 10 médailles. La vendange est maigre…

Organisé par l’Association des sommeliers flamands, ce concours est devenu un gage de qualité et jouit d’une grande confiance tant parmi les vignerons que parmi les consommateurs.

Ici non pas des étoiles, mais des médailles (or, argent, bronze) que l’on retrouvera collées sous forme d’étiquette sur la bouteille…

Quelque 160 vins étaient en compétition cette année, représentant 65% des surfaces de vignobles dans les deux régions et 60% en volume. Un concours bien représentatif donc de la production actuelle en Belgique.

Placé sous le contrôle du SPF Economie, le concours est absolument indépendant, sans but lucratif ni sponsors et tous ses organisateurs sont bénévoles.

16 médailles de bronze, 16 d’argent et 17 d’or ont été décernées mais seuls 6 vignobles wallons ont été récompensés. Mais il semblerait que les échantillons présentés étaient eux-mêmes peu nombreux.

 

Le palmarès des vins wallons

BRONZE : 1

  • Chant d’Eole – Blanc de Blancs 2016

ARGENT : 5

  • Chant d’Eole – Blanc de Blancs 2019, 2018 et 2016
  • Domaine de Mellemont – Verger des Moines 2020
  • Domaine Viticole du Chapitre – Pinot Noir 2019

OR: 4

  • Domaine des Marnières – Pinot Noir, Cuvée Belge (Barwal)
  • Vignoble des Agaises – Ruffus Chardonnay Brut
  • Vin de Liège – L’Insoumise 2019 et L’Insoumise Réserve 2018

 

la suite in :  https://www.marcvanel.be/meilleurs-vins-belges-2021/Et les Meilleurs vins belges 2021 sont…

 

 

FINALE Resultats Concours Meilleur Vin Belge 2021_FR

Troisième mandat pour Pierre Rion à la présidence de l’Association des Vignerons de Wallonie

Par Marc Vanel in https://www.marcvanel.be/pierre-rion-3x-avw/

 

Ce lundi 13 septembre, le conseil d’administration de l’asbl Vignerons de Wallonie a désigné Pierre Rion à sa présidence. C’est son troisième mandat de trois ans !

Né à Charleroi en 1959, diplômé ingénieur civil en électronique et informatique, le business angel Pierre Rion parcourt quasiment chaque jour la Wallonie en tous sens pour honorer ses multiples mandats privés ou publics, rémunérés ou bénévoles.

Elevé au rang de Baron par le Roi en 2016, il est aussi l’un des pionniers du renouveau du vignoble wallon : son vignoble de Mellemont, qu’il exploitait avec Etienne Rigo et François Vercheval, dans son village de Thorembais-les-Béguines dans le Brabant wallon, en est la meilleure preuve. Les trois associés viennent toutefois de céder le flambeau à une équipe de quatre jeunes qui, il faut l’avouer, ne reprennent pas l’affaire au meilleur moment, mais conjuguer avec les éléments fait partie des défis de la viticulture wallonne…

Elu pour la première fois à la tête de l’AVW il y a six ans, Pierre Rion n’a eu de cesse de promouvoir les vins wallons dans les cénacles d’affaires et dans tous les cabinets ministériels afin qu’ils soient servis dans les cérémonies officielles. Et il faut reconnaître que ses efforts ont porté leurs fruits.

Ce troisième mandat n’est donc pas vraiment une surprise : « Ce n’est pas un Président qui a été réélu, s’empresse-t-il de préciser, mais bien une équipe. Et pour reprendre avec un brin de fierté l’expression de certains membres du Conseil d’administration : “on ne change pas une équipe qui gagne”. Nous allons donc  travailler pour poursuivre nos actions avec le précieux soutien du ministre wallon de l’Agriculture Willy Borsus. »

Le défi de ces dernières années était avant tout de faire connaitre les vins wallons auprès du grand public. Et il faut reconnaître que le défi a été rencontré. « Nous  y sommes parvenus notamment par nos présences sur les foires et dans la presse et sur le terrain de la gastronomie, poursuit-il. Il y a 20 ans, les vendanges étaient une curiosité médiatique, quelque chose d’inédit. Aujourd’hui, c’est plutôt devenu un “marronnier”».

Grâce à son action, la Belgique est aujourd’hui représentée à la Confédération européenne des Vignerons Indépendants qui fêtera ses 20 ans l’an prochain. Et cet événement aura probablement lieu en Belgique. Qui l’eut cru?

« Notre prochain challenge, conclut le président, sera de séduire les sommeliers et de mettre nos vins en bonne place sur la carte de toutes les brasseries et restaurants du pays. Même si la question des volumes alors se posera, d’autant qu’après le Covid qui a handicapé la progression de nos vins, nos vignerons ont eu fort à faire cette année avec le gel, puis le mildiou. Les quantités à récolter en 2021 seront donc très nettement réduites. »

La réponse dans quelques semaines, mais il est vraisemblable que les pertes tournent entre 30 et 50%, voire 100% pour certains.

>> Outre Pierre Rion, les autres membres du CA de l’AVW sont Christian Balduyck (Glabais), Romain Bévillard (Vin de Liège), Fabrizio Bucella (sommelier), Jean-Bernard Despatures (Chenoy), Alain Dirick (Bois Marie Hautes Vignes), Daniel Dries (Clos des Fouchères), Hubert Ewbank (Chant d’Eole), Henri Larsille (Martinet), Arnaud Leroy (Ruffus), Vanessa Vaxelaire (Bioul) et Christophe Waterkeyn (Villers-la-Vigne). Bon travail à tous!

Le premier « Guide des vins belges »…in La Libre Eco

Le meilleur des vins du Plat Pays rassemblé dans le tout premier « Guide des vins belges » : trois vins obtiennent la note maximale

Longtemps reconnue uniquement pour son savoir-faire brassicole, la Belgique prend désormais du galon dans la production vinicole. Pour marquer ce changement, un premier guide des producteurs belges s’apprête à voir le jour.

© BELGA La Libre Eco avec Belga
Publié le 13-09-2021 à 17h44 – Mis à jour le 13-09-2021 à 17h46

« Le nombre de vignerons a considérablement augmenté ces dernières années en Belgique. Il y a aujourd’hui suffisamment de matière pour inventorier dans un livre une partie de la production qui sort de ces vignes et juger de la qualité. Vinopres sort donc son premier « Guide des vins belges 2021 », en librairies jeudi.

L’ouvrage reprend 162 vins élaborés par une soixantaine de vignerons. Les breuvages ont été sélectionnés par un jury professionnel composé de journalistes, de sommeliers, de négociants et de cavistes renommés. La dégustation effectuée par le jury a été réalisée à l’aveugle et était organisée par l’équipe du Concours Mondial de Bruxelles. Tous les producteurs belges étaient invités à présenter leurs produits.

Plus de 230 échantillons sont parvenus aux organisateurs. Tous ces vins ont été dégustés mais seuls ceux ayant obtenu une cote d’au moins 2,5/5 ont été repris. Trois vins ont obtenu la note maximale de 5 étoiles et, sans surprise, il s’agit de trois vins effervescents, une spécialité pour laquelle la Belgique a déjà acquis une certaine notoriété.

La Belgique se fait une place dans le monde vinicole

La sélection de ces trois vins est « la preuve de l’excellence des bulles belges, déjà reconnue lors de nombreux concours internationaux », expliquent les auteurs du guide, Baudouin Havaux et Dirk Rodriguez. Ces vins sont le Chant d’Éole Cuvée Réserve Brut (Hainaut), le Genoels-Elderen Zilveren Parel Brut 2014 (Limbourg) et le Ruffus Chardonnay Brut Sauvage (Hainaut). Outre la sélection des 162 vins, le guide fournit des informations sur la viticulture belge et les caves. L’histoire de chaque vigneron est par ailleurs relatée dans l’ouvrage.

Ce premier guide des vins belges « est avant tout un hommage aux viticulteurs belges et une reconnaissance des pionniers qui ont fait de la viticulture belge une réalité. Une activité économique récente dont la Belgique peut être fière », soulignent les auteurs dans leur édito. Le nombre de vignerons en Belgique a augmenté de 25 % en un an, passant de 154 (professionnels et amateurs confondus) en 2019 à 198 l’an dernier. La production totale de vin belge en 2020, 1,853 million de litres, a avoisiné le record de 2018 (1,962 million), selon des données du SPF Économie. »

 

Et  Eric Boschman nous précise:

« Seuls 3 vins ont obtenus 5⭐️ ( le maximum)
Ruffus Brut Sauvage
Chant d’Eole Brut Réserve
Genoels-Elderen Zilveren Parels
14 vins ont été cotés à 4 1/2 ⭐️Le guide est en vente sur www.vino.be pour 19,9€ »

 

L’union des Œnologues de Belgique est née !

Ils se sont réunis pour la première fois presqu’au complet ce jeudi 2 septembre soir à Namur, généreusement accueillis par le négociant Grafé-Lecocq & Fils.

Au total et à notre connaissance, onze œnologues travaillant activement en Belgique portent ce titre répondant à la définition et protection de l’Office International de la Vigne et du Vin : Nicolas Tooulou chez l’embouteilleur Associated Beverage Solutions, Thomas Costenoble pour le Concours Mondial de Bruxelles, Martin Bacquaert au Domaine Entre deux Monts, Vincent Dienst bien connu de nos lecteurs, Olivier De Vuyst au Domaine W, Véronique Lidby, œnologue conseil et formatrice, Hélène Thomas du Domaine XXV, John Leroy du Vignoble des Agaises, Romain Bévillard de chez Vins de Liège, Vesna Jerkovic, responsable Recherche CeREF Biotech à la HELHa, et Thierry Cowez de chez MIS sa et Vin du Pays de Herve.

L’union se voit devenir une plateforme d’échange, de réflexion et de communication technique fiable pour le monde du vin belge, un acteur de référence impliqué dans les questions viti-œnologiques de notre pays avec comme soucis premier une qualité toujours accrue de nos connaissances et de nos vins.

Outre la représentation au sein des instances internationales (OIV et Union internationale des Œnologues), l’UOeB pourra aussi être une source d’information pour les instances nationales (ce qui est déjà informellement le cas !).

Mais avant tout, l’union est un groupe de jeunes gens passionnés ayant choisi de dédier leur vie au vin ; leur volonté est d’ensemble cultiver cette passion pour la vigne, le vin, l’excellence et la connaissance.

Bon  travail à eux !

Les chais wallons vous ouvrent leurs portes! in La Première RTBF

https://www.rtbf.be/lapremiere/emissions/detail_bientot-a-table/accueil/article_les-chais-wallons-vous-ouvrent-leurs-portes-sante-bonheur?id=10775384&programId=302

Petit inventaire non exhaustif, réalisé par Carlo De Pascale avec l’aide précieuse de Marc Vanel du site marcvanel.be.

En Brabant wallon, le Domaine de Glabais propose des visites du domaine (on goûte aussi, bien entendu) ainsi que des matinées de formation au travail de la vigne.

Le domaine des Coteaux des Avelines organise un parcours dans les vignes avec audio-guide et géolocalisation, carrément !

A Bousval, le domaine propose le  » Chai d’un soir « , un restaurant éphémère sur réservation ouvert depuis fin juillet. Jean-Marc Loriers assurant le catering.

En province de Liège, on ne peut pas parler d’œnotourisme stricto sensu, mais on avait envie de mentionner le tout petit domaine Setem Triones de Jean Galler, le chocolatier bien connu (récemment relancé sous la marque Blanche, tandis que la chocolaterie Galler continue sa route avec succès) qui organise sur demande des visites et dégustation de ses vins, un des rares domaines bio de Wallonie.

Pour un petit tour des vignobles de Huy, nous vous renvoyons sur le site huy.be :

https://www.huy.be/loisirs/tourisme/huy-tourisme/decouvrir-huy/alentours-de-huy/vignoblesavec toutes les infos sur Clos Bois Marie, Closerie des Prébendiers, Clos de la Buissière, Clos du Beau Rosier

En passant, on signale que dans la même région, le Domaine XXV dispose d’un gîte https://xxvhouse.be/

En province de Namur, on ne peut pas passer à côté du Domaine du Chenoy, véritable précurseur, lancé par Jean-Pierre Grafé, aujourd’hui repris par de jeunes bordelais, mais vous devrez vous contenter de la visite, pareil chez Bon Baron et au Ry d’Argent qui accueille aussi les groupes en visite payante.

Incontournable aussi, LA star de la province de Namur, c’est le Château de Bioul, de la famille Vaxelaire, avec outre les visites du mercredi au dimanche www.chateaudebioul.be, un concept de  » paniers pique-nique  » qui comprend la visite et le pique-nique dans le parc, pour 35 euros par adulte, 20 euros par enfant.

Signalons qu’en Province de Luxembourg, à Torgny, le Clos de la Fouchère permet de s’initier aux travaux de la vigne.

Le Hainaut accueille deux stars, la première occupe le terrain depuis quelques années, voire décennies, c’est Ruffus. On ne le présente plus. La famille Leroy propose un circuit didactique gratuit à travers le vignoble du jeudi au dimanche et une terrasse en juillet août, vente au verre et tapas.

La deuxième, c’est Chant d’Eole, qui commercialise ses pétillants depuis 2015 et qui est en développement constant.

On pourra profiter d’un restaurant éphémère jusqu’à mi-septembre, avec tables au milieu des vignes, des chefs locaux et produits belges et bien sûr, visites guidées.

En conclusion, ce n’est pas encore la Toscane, et rappelons que l’année et demie que nous venons de vivre n’a pas facilité les activités de visite et les activités Horeca, mais on peut parler d’un vrai frémissement de l’œnotourisme en Belgique !

 

Informations :

vigneronsdewallonie.be

marcvanel.be

 

Quatorze médailles pour les bulles belges au Concours Mondial de Bruxelles par Marc Vanel

 

« Le 28e Concours mondial de Bruxelles s’est tenu à Luxembourg du 17 au 27 juin dans une version totalement remaniée. Les résultats viennent de sortir. 

Alors qu’il se déroule habituellement en trois jours avec 350 jurés, la jauge de 100 personnes ensemble en un lieu clos imposée par la crise sanitaire a obligé les organisateurs du CMB à revoir complètement sa formule et à étaler cette fois le concours sur neuf jours pour déguster les 10.000 vins de la compétition.

Je reviendrai sur un bilan du concours et surtout sur les Révélations 2021, mais je ne résiste pas à annoncer déjà les 14 médailles décrochées par des bulles belges, dont deux Grand Or.

 

Le palmarès belge

 

Grand Or

  • Wijnkasteel Genoels-Elderen, Zilveren Parel Brut 2014
  • Domaine du Chant d’Eole, Blanc de Blancs 2015

Or

  • Domaine du Ry d’Argent, Cuvée Philippe le Noble 2019
  • Domaine du Chant d’Eole, Blanc de Blancs Prestige 2017
  • Domaine de la Bouhouille, L’Inattendu 2019
  • Domaine du Chapitre, Pinot Noir Brut Nature 2019
  • Vignoble des Agaises, Ruffus Cuvée Brut Rosé

Argent

  • Entre-deux-Monts, Wiscoutre Blanc de Blancs 2018
  • Entre-deux-Monts, Bacquaert Brut
  • Domaine du Chant d’Eole, Blanc de Blancs 2018
  • Domaine du Ry d’Argent, Nell Brut 2019
  • Domaine du Ry d’Argent, Rosée d’Audrey 2017
  • Domaine du Chant d’Eole, Blanc de Blancs 2016
  • Vin de Liège, L’insoumise 2019

Félicitations à tous ! Faites sauter les bouchons ! »

Marc Vanel, 01/07/21

 

Les médailles du Concours VVS des meilleurs vins belges enfin remises!

La remise des verres de cristal et des médailles du Concours  VVS s’est déroulée dimanche 27 juin à Gand. Les jeunes vignerons wallons y brillaient par leur bonne mine! Domaine de la Bouhouille, domaine de Mellemont, domaine des Marnières,  domaine du Chant d’Eole, domaine du Ry d’Argent, Vignoble des Agaises(Ruffus), y ont glané médailles d’or et d’argent….

 

voir    https://www.vigneronsdewallonie.be/fr/concours-des-meilleurs-vins-belges-a-linitiative-de-la-vvs-les-gagnants-sont/

Meilleur vin belge 2021 : tous en lice !

Organisée depuis 2005 par l’Association des Sommeliers flamands, la prochaine édition du Concours du Meilleur vin belge se tiendra à Bruges le 15 septembre prochain, avec le soutien de l’AVW.

Si le concours est ouvert à tout vigneron sur le territoire belge, ne peuvent y participer que les vins dont les raisins ont été récoltés dans notre pays et dont le processus de production s’y déroule entièrement également.

Le vin doit être tiré d’un lot de minimum 300 litres et à la date du concours au minimum 200 litres doivent encore être à vendre au domaine.

Pour les vins qui ne peuvent prétendre ni à une appellation d’origine protégée, ni à une indication géographique protégée, un rapport d’analyse d’un laboratoire accrédité doit être fourni en conformité avec les paramètres des AOP et IGP (le titre alcoométrique total et acquis, teneur totale en sucre (y compris le saccharose dans le cas des vins mousseux) et les acides, l’acidité volatile, la teneur totale en anhydride sulfureux et la pression manométrique en bars dans le cas des vins mousseux.

Le concours consiste bien sûr en une dégustation à l’aveugle par une soixantaine de juges et se tiendra le mercredi 15 septembre 2021 dans les locaux de l’Hotelschool Ter Groene Poorte à Bruges, comme à son habitude.

Les inscriptions sont ouvertes à partir du 1/8 et chaque candidat doit envoyer 4 bouteilles de chaque vin au restaurant Restaurant Casserole à Bruges entre le jeudi 2 et le mardi le 7 septembre 2021.

Plus d’infos sur meilleurvinbelge.be